Le château Frontenac

Publié le par voyages-d-aventure

IMG_7149.jpg IMG 7112

À la fin du XIXe siècle, la ville de Québec désire se doter d'un grand hôtel. En 1890, l'architecte Eugène-Étienne Taché, à qui l'on doit notamment l'Assemblée nationale du Québec, présente son plan du Fortress Hotel, dont le plan symétrique flanqué de deux tours rondes rappelle les châteaux français.

Le Château Frontenac est le premier d'une longue série d'hôtels de style « château » construits par les compagnies ferroviaires canadiennes à la fin du XIXe et au début du XXe siècle afin de populariser les voyages par train; ces hôtels sont en fait devenus des symboles nationaux par leur élégance et leur confort. La première phase de la construction du château Frontenac, commandé par le chemin de fer Canadien Pacifique, commence en 1892. Les plans sont de l'architecte américain Bruce Price, qui avait déjà réalisé la gare Windsor de Montréal. L'architecte s’inspire du projet d'Eugène-Étienne Taché, en optant toutefois pour un plan en fer à cheval. Les travaux de l'aile Riverview (littéralement Vue-sur-le-fleuve) sont terminés en 1893 et l'hôtel connait un succès immédiat.

L'aile Citadelle est ajoutée en 1899. L'aile Mont-Carmel est construite de 1908 à 1909 selon les plans de W.S. Painter. L'hôtel est à nouveau agrandi en 1919. L'aile Saint-Louis et la tour centrale sont ajoutés entre 1920 1924 selon les plans des frères Edward et W. S. Maxwell. L'hôtel est endommagé dans un incendie en 1926 mais l'intérieur est reconstruit peu après.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article